Menu

Classe Energie Maison : Les 7 classes décryptées (A B C D E F G)


Rédigé le Mardi 23 Avril 2019 à 12:23 | Lu 755 commentaire(s)


La classe énergie d'un bien immobilier, c'est un indicateur fiable de sa performance énergétique. Elle vous permet d'anticiper le montant de vos futures factures d'énergie au moment d'un achat ou de la signature d'un bail de location. Pour les propriétaires et bailleurs, un bien classé A, B ou C vous permet de réaliser des plus-values lors de la vente ou de la mise en location. Découvrez les 7 classes d'énergie enfin décryptées et tous nos conseils pour vos travaux de rénovation !


QUE VEUT DIRE LA CLASSE ÉNERGIE ?

La classe énergie est un système de notification des biens immobiliers (maisons et appartements) portant sur la performance énergétique.
 
La notation est synthétisée dans l'étiquette énergie, bien connue pour l'électroménager par exemple.
 
Il existe 7 classes énergie : A, B, C, D, E, F, G.
 
Ainsi, une maison classée A est très bien isolée et consomme très peu d'énergie pour être chauffée ou rafraîchie. A l'inverse, une maison classée G est une véritable passoire énergétique (on peut même parler d'une épave thermique à ce stade) !
 
Les classes énergies apparaissent sur le DPE (Diagnostic de Performance Energétique) d'un bien. Elles sont de précieuses indications à la fois pour les propriétaires et les locataires, au moment de :
  • l'achat et de la revente,
  • de la recherche d'une location et de la mise en location.
La classe énergie vous aide à choisir une maison ou un appartement dans lequel il sera confortable de vivre et qui vous permettra de faire des économies d'énergie au quotidien.
 
Par ailleurs, en tant que propriétaire ou bailleur, si votre bien présente une note élevée (A, B, C), vous pourrez réaliser d'importantes plus-values. D'après une étude réalisée en 2016 par l'association notariale Dinamic : une maison économe en énergie se vend en moyenne entre 6 et 13% plus cher qu'une maison moins performante (selon les régions).
un appartement économe en énergie se vend en moyenne entre 3 et 19% plus cher qu'un appartement moins performant (selon les régions).

LES 7 CLASSES ÉNERGIE POUR LA MAISON

Le calcul de la classe énergie est exprimé en kWh EP/m² an.
 
kWh EP/m² an désigne la consommation primaire d'énergie (EP) pour le chauffage, l'eau chaude et la climatisation.
 
►Bon à savoir : depuis le 1er avril 2013, le DPE est calculé avec 2 fois plus de points de contrôle (actuellement 60 points de contrôles). Il se calcule également avec les relevés de consommation énergétique du bien. 
 
La classe énergie vous permet donc d’anticiper le montant de vos futures consommations d'énergie et donc de vos factures.
 
Voici les 7 classes énergies pour votre maison ou appartement et à quels types de bâtiment elles correspondent :
 
 Pour vous aider à comprendre sachez que la moyenne nationale du DPE est de 250 kWh/m². an, soit un classement de catégorie E. Une classe énergie de maison A, B, C et D est donc meilleure que la moyenne, tandis que les classes énergies F ou G correspondent aux catégories les plus énergivores.
 
 
 
Classe EnergieConsommation d'Energie Primaire (en kWh EP/m² an)       A quoi ça correspond ?
A
 
≤ 50     
Les logements les plus performants.
 
Difficilement atteignable en rénovation mais accessible pour la construction neuve (constructions neuves RT 2012, bâtiment passif, label BEPOS).
 
B
 
51 à 90            
Les logements basse consommation (label BBC inclus dans la RT2005 et préparant la RT 2012). 
 
Pour atteindre ce niveau de performance, il faut une isolation thermique renforcée, une étanchéité à l’air et le recours aux énergies renouvelables.
 
C
 
91 à 150          
Le standard des bâtiments RT 2005 chauffés au gaz.
 
Si vous rénovez un bien classé C, nous vous recommandons un complément d'isolation dans les combles et la pose d'une chaudière à condensation ou encore le passage à une pompe à chaleur.
 
D
 
151 à 230        
Le standard des bâtiments RT2005 chauffés à l'électricité.
 
Standard des années 1980 et 1990 pour les chauffages à combustibles.
 
Si vous rénovez un bien classé D, nous vous recommandons l'isolation des combles et fenêtres, le remplacement de chaudière, ou encore la pose d'une pompe à chaleur.
 
E
 
231 à 330        
Les logements avant le premier choc pétrolier (1979) ou des logements anciens chauffés à l'électricité.
 
Si vous rénovez un bien classé E, vous allez avoir des travaux à faire ... mais aussi une éligibilité à toutes les aides de la rénovation énergétique (crédit d'impôt, éco-prêt à taux-zéro, prime énergie, TVA 5,5%, aides de l'Anah et de l'ADEME, aides locales ...).
 
F
 
331 à 450        Les logements anciens généralement construits entre 1948 et 1975. Les économies d'énergie réalisables sont très importantes et le retour sur investissement indéniable.
G
 
< 450   Une cabane en ruine, avouons-le ...



Dans la même rubrique :
< >

Lundi 9 Septembre 2019 - 15:39 Comment économiser l'énergie de sa maison ?